Amicalement Votre

Bienvenue Invité, le forum a 4498 jours!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Suicide - L'élève avait menti en accusant son professeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Suicide - L'élève avait menti en accusant son professeur   Ven 24 Oct 2008 - 21:12

*
En septembre dernier, un adolescent de 15 ans avait accusé un enseignant de l'avoir frappé. L'homme, placé en garde à vue, s'était suicidé dès le lendemain.
*
Aujourd'hui, l'élève reconnaît son mensonge. L'avocat de la famille du professeur dénonce "un gâchis immense dans l'Education nationale".

Le 20 septembre, un professeur de 38 ans, enseignant au collège César-Savart de Saint-Michel, dans l'Aisne, avait été retrouvé pendu à son domicile. Il avait laissé un mot chez lui annonçant qu'il allait mettre fin à ses jours, sans s'expliquer sur les raisons de son geste. La veille, il avait été placé en garde à vue à la suite d'une plainte déposée par un élève qui l'accusait de lui avoir donné un coup de poing dans une salle de classe, ce que l'enseignant niait. L'élève avait affirmé qu'un retard avait été à l'origine de cette supposée altercation, avec son refus de remettre son carnet de correspondance.

Mais tout récemment, le collégien a reconnu avoir menti. Et il va faire l'objet de poursuites judiciaires. L'adolescent, âgé de 15 ans, va être présenté à un juge pour enfant en vue de sa mise en examen pour dénonciation calomnieuse, a annoncé vendredi le parquet de Laon.

"L'élève M. a menti"

"Il est établi que les faits allégués sont inexacts", a indiqué le procureur de la République de Laon, Olivier Hussenet, dans un communiqué. "Tout au plus le professeur a-t-il empoigné le menton de l'élève, avec une certaine rudesse, pour lui faire relever la tête", provoquant une "douleur et un saignement" au niveau d'une dent cariée et cassée de l'élève, a-t-il ajouté. Mais le professeur "ne lui a porté ni un coup de poing, ni même une gifle, et ne lui a pas cassé une dent", a-t-il encore assuré. "L'élève M. a menti", a renchéri Francis Lec, avocat de la famille du professeur, lors d'une conférence de presse à Laon. "C'est un gâchis immense dans l'Education nationale qui se répète trop souvent. On n'a pas tiré les leçons du (procès d') Outreau", par rapport au recueil de la parole de l'enfant.

Pour le père de l'enseignant, qui entend se constituer partie civile, "l'objectif premier est atteint : rendre son honneur à mon fils. L'objectif second est maintenant de comprendre pourquoi et de savoir quel est le rôle des adultes dans cette machination". Reste que lors de son suicide, l'enseignant était en pleine procédure de divorce. Et que, selon le procureur de Laon, il est "téméraire" de privilégier un lien de causalité entre l'altercation avec son élève, la garde à vue et le suicide de l'enseignant.
Revenir en haut Aller en bas
S@ndr@
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8283
Age : 39
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Suicide - L'élève avait menti en accusant son professeur   Ven 24 Oct 2008 - 22:06

purée mais pourkoi se suicider si il avait rien à se repprocher!
parfois la connerie des gosses va vraiment trop loin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartespostales.forum-actif.net/
 
Suicide - L'élève avait menti en accusant son professeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un élève officier de l'école de Saint-Cyr est décédé ce mardi 9 février 2016 au camp militaire de La Courtine,
» Lève-toi, tiens-toi debout, bats-toi pour tes droits
» pour les profs: élève dyslexique, autiste ou EIP
» Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. — Gen. 11:1
» à combien s'élève vos craquages makeup?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amicalement Votre :: ~¤~TON QUOTIDIEN~¤~ :: .:La Gazette du Forum:.-
Sauter vers: