Amicalement Votre

Bienvenue Invité, le forum a 4498 jours!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Mer 10 Déc 2008 - 11:14


  • Une
    femme vêtue de noir, cheveux bruns et courts, est activement recherchée
    après l'enlèvement d'un bébé de deux jours enlevé à la maternité
    d'Orthez.

  • Les enquêteurs ont reçu une trentaine d'appels après le déclenchement du plan Alerte enlèvement.
Au lendemain de sa disparition, les enquêteurs n'ont toujours pas
retrouvé le bébé de deux jours, qui a été enlevé mardi après-midi à la
maternité d'Orthez, dans les Pyrénées-Atlantiques.
Le plan Alerte enlèvement, un dispositif d'alerte massive et immédiate
pour rechercher un enfant enlevé, a été déclenché mardi soir, peu après
20 heures.
La mère du petit garçon, originaire de Biarritz et
âgée de 31 ans, a constaté mardi vers 16h30 sa disparition en sortant
de la salle de bain, où elle était occupée à prendre sa douche. "La personne en a profité à ce moment-là", a souligné la gendarmerie d'Aquitaine. Le nourrisson, qui se prénomme Diango, est
vêtu d'une grenouillère orange et verte. Des témoins auraient vu une
femme d'assez forte corpulence, de type européen, âgée de quarante à
cinquante ans, les cheveux bruns et courts, vêtue d'un manteau noir,
emmener le bébé, a indiqué la gendarmerie. A priori, il n'y aurait
aucun lien entre cette femme et la famille de l'enfant.
"Il n'y a pas grand-chose de neuf"

La recherche de cette femme constitue "l'axe principal d'effort" des enquêteurs, mais "les recherches se font tous azimuts", a précisé le procureur de la République de Pau. "Nous
avons travaillé d'ores et déjà sur l'entourage familial, mais l'axe
principal d'effort, c'est les témoignages que nous avons reçus sur
cette femme qui aurait pénétré dans l'établissment et qui aurait
emporté l'enfant.
Nous commençons a avoir un certain nombres d'informations. Nous ne fermons aucune hypothèse de travail",
a-t-il expliqué. Les enquêteurs de la gendarmerie ont reçu une
trentaine d'appels après la diffusion de l'alerte enlèvement. Les
patrouilles vont se poursuivre aujourd'hui sur le terrain, mais "il n'y a pas grand-chose de neuf", précise ce matin la gendarmerie.

La section de recherche de Pau a été saisie de
l'enquête. Mardi après-midi, une centaine de gendarmes a fouillé
l'hôpital, ses environs, ainsi que la gare, avant le déclenchement du
plan. Simultanément, des patrouilles avec contrôles d'identité ont été
organisées à toutes les sorties de la ville. Un plan épervier a
également été mis en place sur le département des Pyrénées-Atlantiques,

http://tf1.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,4186498,00-un-bebe-de-deux-jours-enleve-a-la-maternite-d-orthez-.html


pauvre femme
Revenir en haut Aller en bas
VERO68200
Modératrice
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 3836
Age : 44
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Mer 10 Déc 2008 - 13:04

je suis de tout coeur avec cette pauvre maman qui doit souffrir de ne pas savoir ou est son fils c est aberant la pauvre femme

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Mer 10 Déc 2008 - 14:34

Pyrénées-Atlantiques - Le bébé enlevé à Orthez retrouvé


  • La
    ministre de l'Intérieur a annoncé mercredi matin que le bébé enlevé
    mardi, deux jours après sa naissance à la maternité d'Orthez, avait été
    retrouvé.

  • Le plan Alerte enlèvement avait été déclenché.


"Je suis très heureuse, le bébé a été retrouvé ", a annoncé mercredi matin la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie. "La gendarmerie a fait un bon travail, je viens de les avoir et je les félicite très chaleureusement", a-t-elle ajouté. Le nourrisson, né il y a trois jours, avait été enlevé mardi après-midi à la maternité d'Orthez, dans les Pyrénées-Atantiques. En début de soirée, le plan Alerte Enlèvement, un dispositif d'alerte massive et immédiate pour rechercher un enfant enlevé, avait été déclenché.

Il
a donc été retrouvé ce matin en bonne santé. Selon des informations
recueillies auprès de la gendarmerie nationale, c'est un chauffeur
routier qui, depuis le Jura, et après avoir entendu le message de l'alerte enlèvement,
a appelé le centre opérationnel de gendarmerie de Lons-le-Saunier pour
signaler que sa soeur lui avait annoncé avoir accouché la veille alors
qu'elle ne présentait aucun signe de femme enceinte. Aussitôt prévenus,
les gendarmes de la section de recherche de Pau se sont rendus au
domicile de la femme en question, à Bizzere (64). Lors de la
perquisition, ils ont retrouvé le bébé. "La tenue que portait
l'enfant lors de sa disparition a été retrouvée dans le lave-linge et
la femme, âgée de 48 ans et déjà mère de 6 enfants, après avoir
commencé par nier, est passée aux aveux",
précise-t-on au Sirpa gendarmerie.

Pas moins de 150 gendarmes étaient mobilsés
depuis hier. La mère du petit garçon, originaire de Biarritz et âgée de
31 ans, avait constaté mardi vers 16h30 sa disparition en sortant de la
salle de bain, où elle était occupée à prendre sa douche. "La personne en a profité à ce moment-là",
avait souligné la gendarmerie d'Aquitaine. Des témoins avaient vu une
femme d'assez forte corpulence, de type européen, âgée de quarante à
cinquante ans, les cheveux bruns et courts, vêtue d'un manteau noir,
emmener le bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Jeu 11 Déc 2008 - 11:59


  • Le frère de la femme suspectée d'avoir enlevé un bébé mardi à Orthez craignait qu'elle "se livre à ce type d'actes".
  • C'est ce routier qui a prévenu les autorités, après la diffusion de l'alerte enlèvement.



Depuis des mois, elle affirmait à ses voisins et à son frère qu'elle
était enceinte. La femme suspectée d'avoir enlevé un bébé mardi à la
maternité d'Orthez
est passée aux aveux mercredi après avoir commencé par nier, selon le
Sirpa gendarmerie. A l'arrivée des gendarmes, la femme a présenté "un scénario en disant : c'est mon enfant, j'ai accouché à domicile", explique le commandant de la section de recherche de Pau. Mais son récit est devenu "très rapidement incohérent". Elle a ensuite fini par avouer que c'était un enfant qu'elle avait "pris à la maternité", explique-t-il.

Ses
proches, eux, doutaient depuis plusieurs semaines de sa prétendue
grossesse. Son frère, qui a alerté mercredi matin les policiers,
craignait qu'elle "se livre à ce type d'actes". "Elle m'a expliqué qu'elle avait accouché chez elle, toute seule", raconte ce routier de 51 ans dans Le Parisien. Sa sœur, qu'il n'avait pas revue depuis septembre 2007, l'aurait contacté en juin dernier pour lui annoncer qu'elle allait "enfin avoir un bébé" et que l'accouchement était prévu "pour le mois de septembre, puis d'octobre. Début novembre, elle n'avait toujours pas accouché", explique-t-il dans le quotidien.

L'enfant a été bien traité

"Dans
la nuit de mardi à mercredi, je savais que j'allais balancer ma sœur.
(...) Aller voler un bébé, je n'admets pas ça. Le plus embêtant, c'est
pour son mari. Je suis sûr qu'il n'était même pas au courant
", poursuit-il dans Le Parisien. Les voisins de la ravisseuse présumée livrent la même version. "Elle nous avait dit, il y a cinq mois, qu'elle attendait un enfant", raconte l'une d'elle. "Mais comme elle a toujours été très corpulente, on ne pouvait jamais vraiment savoir", explique-t-elle dans le quotidien.

Selon
les premières constatations, l'enfant a été bien traité et nourri avec
du lait maternisé. Une information judiciaire va être ouverte pour
"enlèvement, détention et séquestration" d'enfant. "C'est un crime qui est passible de 20 ans de réclusion criminelle",
a précisé mercredi le procureur La mère du petit garçon avait constaté
mardi vers 16h30 sa disparition en sortant de la salle de bain, où elle
était occupée à prendre sa douche. Des témoins avaient vu une femme
d'assez forte corpulence, de type européen, âgée de quarante à
cinquante ans, les cheveux bruns et courts, vêtue d'un manteau noir,
emmener le bébé.
Revenir en haut Aller en bas
S@ndr@
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8283
Age : 39
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Jeu 11 Déc 2008 - 22:42

c'est une bonne nouvelle, j'ai cru comprendre qu'elle a deja 6 enfants? je comprend pas pourquoi en enlever un, ca aurait pu donner une explication si elle en avait pas, mais là....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartespostales.forum-actif.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Ven 12 Déc 2008 - 0:27

moi je doute que se soit ses propre enfants si j'etait le police je ferrais des test pour etre sur qu'il soit tous a elle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   Sam 13 Déc 2008 - 12:15


  • Poursuivie
    pour "enlèvement et séquestration d'un mineur de moins de 15 ans", la
    femme accusée du rapt d'un bébé à la maternité d'Orthez a été placée
    sous contrôle judiciaire.

  • Prévenus par le frère de cette femme, les gendarmes avaient retrouvé le nourrisson mercredi matin sain et sauf à son domicile.



La femme soupçonnée d'avoir enlevé mardi un nourrisson à la maternité d'Orthez a été mise en examen vendredi et placée sous contrôle judiciaire. "Une information judiciaire confiée à deux juges d'instruction a été ouverte ce matin à l'encontre de Mme (Dominique) Delordi qui vient d'être mise en examen du chef d'enlèvement et séquestration d'un mineur de moins de 15 ans", a indiqué la vice-procureur de Pau Valérie Grenier dans un communiqué. "Au terme d'un débat contradictoire", il a été "décidé
de la placer sous contrôle judiciaire strict comportant notamment
l'obligation de se soigner sous le régime de l'hospitalisation
", a-t-elle précisé.
"Le
juge des libertés et de la détention a en effet considéré que les
obligations d'un contrôle judiciaire suffisaient à garantir le bon
déroulement de l'instruction et permettait d'organiser les conditions
d'une prise en charge sanitaire de l'intéressée compte tenu de ses
difficultés psychologiques
", a ajouté la vice-procureur de Pau. Le
parquet avait requis le placement de Dominique Delordi sous mandat de
dépôt et dispose d'un délai de 10 jours pour faire appel. Il n'a pas
encore pris de position.

La ravisseuse présumée avait été
interpellée mercredi à son domicile de Billère, près de Pau, où les
gendarmes ont retrouvé le petit Diango sain et sauf, grâce à l'appel téléphonique de son frère à la suite de la diffusion d'un message "Alerte enlèvement"
mardi soir. Il avait prévenu la gendarmerie de Lons-le-Saunier intrigué
par un appel de sa soeur qui lui avait annoncé son accouchement, alors
qu'elle ne pouvait plus avoir d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bébé enlevé à la maternité reste introuvable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (maternité amie des bébés - LHAB) Miss Hannah (part 2)
» Maternité / papiers
» [maternité] Mon accouchement !
» Italie: reprise des recherches de soeurs jumelles enlevées par leur père, qui s'est suicidé (4ème jour de recherche)
» liste pour la valise si vous accouchez à l'hopital!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amicalement Votre :: ~¤~TON QUOTIDIEN~¤~ :: .:La Gazette du Forum:.-
Sauter vers: